Challenge the status quo YouTube


picture
Photo by Renée Thompson - Unsplash.com


Thandiwe Muriu a Kenyan born photographer, who at the age of 14 picked up her first camera and clung to it as her passion, at that teenage age until now. She experimented with the camera, taking shoots of landscapes, wildlife and nature, to say the least. She finds satisfaction in this field of arts which has become her calling, leading to her specialization in beauty photography. She is equally a guru in fashion and commercial photography.

The young Kenyan artist comes from a humble background and has 3 siblings. Her father ensured that he instilled in his 4 daughters, life skills that made them meet up with any challenge in any domain, regardless of their gender, especially as he had no sons.

Thandiwe in an interview with BBC, said the following regarding her father's up bringing in their regard: "Raising a family of four daughters and no sons, he was keen to buck the patriarchal assumptions. He taught us practical skills like how to change the tyre of a car, how to barbecue and, most significantly, how to use a camera."

"When it came to choosing a career, I was equally encouraged by him to follow my passion for photography. For me, it was the ideal blend of science and arts, especially as a female artist operating in a 'previously male-dominated' field."

It is amazing to know that she necessarily didn't go to any specialized institution in order to produce the amazing artistic work she does. She simply found a way to "polish up" her talent.

When asked about her studies on BBC, she had this to say: "I am self taught, schooled at 'the University of YouTube' but my father provided the platform. Beautiful imagery has always had my attention and I enjoy exploring colour, motion, in order to contrast with my contemporary African photography," she concluded.

Thandiwe's photographic style is primarily characterized by dramatic lighting. Her creativity is drawn from her personal inspiration and challenge to turn everyday items into unique photography properties. She is passionate about celebrating and empowering her fellow women.

Thandiwe the virtuoso fashionista, continues to showcase Africa’s unparallel mix of vibrant cultures, textiles and beauty norms. She celebrates her African heritage through the display of her colourful and creative works and touches issues like identity, self-perception by means of the rich colours depicted in her exposition meant to represent the continent.

She has also made use of revamping traditional hairstyles in her artistry by exploring how a person can lose their identity to culture. Thus she not only explores who she is as an artist, but also as a black woman. Through her CAMO series, Thandiwe aspires reclaiming the self-love of the African woman, who often times is excluded from beauty standards within her own country, unfortunately.

The artist's creativity is further depicted through her recycling of everyday's objects, which she says is a common ground for a population limited in resources. Quoting her words, she said "When you have little, you transform and re-use it." Thandiwe was inspired to incorporate modern forms of hairstyles into her work in a process she refers to as "modernizing history". She pulls from historical elements in order to inform future generations about the past. What creativity and talent, a blend of science and arts indeed!!! Bravo, keep soaring and making Africa proud.

Source: BBC


Thandiwe Muriu, une photographe née au Kenya, qui à l'âge de 14 ans a pris son premier appareil photo et s'y est accrochée comme à une passion, de cet âge d'adolescence jusqu'à nos jours. Elle a fait des expérimentations avec l'appareil photo, prenant des photos de paysages, d'animaux sauvages et de nature, pour dire le moins. Elle a trouvé satisfaction dans ce domaine artistique qui est devenu sa vocation, ce qui l'a amené à se spécialiser dans la photographie de beauté. Elle est un gourou de la photographie de mode et commerciale.

La jeune artiste kenyane vient d'un milieu modeste et a trois sœurs. Son père a veillé à inculquer à ses quatre filles des compétences de vie qui leur ont permis de relever n'importe quel défi dans n'importe quel domaine, peu importe leur sexe, d'autant plus qu'il n'avait pas de fils.

Thandiwe, dans une interview à la BBC, a déclaré ce qui suit à propos de l'éducation de son père : « Élevant une famille de quatre filles et aucun fils, il tenait à renverser les hypothèses patriarcales. Il nous a appris des compétences pratiques telles que comment changer le pneu d'une voiture, comment faire un barbecue et, surtout, comment utiliser un appareil photo. »

« Quand il s'agissait de choisir une carrière, il m'encouragea également à suivre ma passion pour la photographie. Pour moi, c'était le mélange idéal de science et d'art, surtout en tant qu'artiste féminine opérant dans un domaine 'auparavant dominé par les hommes'. »

C'est incroyable de savoir qu'elle n'est pas forcément allée dans une institution spécialisée pour produire l'incroyable travail artistique qu'elle fait. Elle a simplement trouvé un moyen de "peaufiner" son talent.

Interrogée sur ses études à la BBC, elle a répondu : « Je suis autodidacte, j'ai fait mes études à "l'Université de YouTube" mais mon père a fourni la plate-forme. Les belles images ont toujours retenu mon attention et j'aime explorer la couleur, le mouvement, afin de contraster avec ma photographie africaine contemporaine, » a-t-elle conclu.

Le style photographique de Thandiwe est principalement caractérisé par un éclairage dramatique. Sa créativité est tirée de son inspiration personnelle et de son défi de transformer des objets du quotidien en propriétés photographiques uniques. Elle est passionnée par la célébration et l'autonomisation de ses semblables.

Thandiwe, la fashionista virtuose, continue de présenter le mélange sans précédent de cultures, de textiles et de normes de beauté dynamiques en Afrique. Elle célèbre son héritage africain à travers l'exposition de ses œuvres colorées et créatives et aborde des questions telles que l'identité, la perception de soi au moyen des riches couleurs représentées dans son exposition censée représenter le continent.

Elle a également utilisé la refonte des coiffures traditionnelles dans son art en explorant comment une personne peut perdre son identité au profit de la culture. Ainsi, elle explore non seulement qui elle est en tant qu'artiste, mais aussi en tant que femme noire. À travers sa série CAMO, Thandiwe aspire à récupérer l'amour-propre de la femme africaine, qui est souvent exclue des normes de beauté dans son propre pays, malheureusement.

La créativité de l'artiste est davantage représentée à travers son recyclage d'objets du quotidien, qui, selon elle, est un terrain d'entente pour une population aux ressources limitées. En ses propres mots, elle a déclaré : « Quand vous avez peu, vous le transformez et le réutilisez. » Thandiwe a été inspirée à incorporer des formes modernes de coiffures dans son travail dans un processus qu'elle appelle "moderniser l'histoire". Elle puise dans des éléments historiques afin d'informer les générations futures sur le passé. Quelle créativité et talent, un mélange de science et d'art en effet !!! Bravo, continue à t'élever et à rendre l'Afrique fière.

Source : BBC


December 9, 2021 . 3 min . by Odile Ndongo



More stories
























Privacy policy | Sitemap