It is our mission to promote black people's initiatives that challenge the status quo YouTube


picture
Photo by Candra Winata - Unsplash.com

Eliud Kipchoge is a double Olympic marathon champion, and holds the world record for the discipline, obtained on December 16, 2018 in Berlin. So far he has won 19 times in all competitions and has been on the podium 11 times in the 12 cross-country races over 26 km he has covered.

Born November 5, 1984 in Kapsisiywa, Kenya, Kipchoge is the youngest of five siblings. Fatherless and raised by his mother, he delivered milk by bicycle and ran several kilometers to get to school.

At the age of 16 while participating in a local competition, he met Patrick Sang, his compatriot, medalist in the 3000 meter steeplechase at the Barcelona Olympics in 1992. A few months later, he joined the center Kaptagat training center led by Patrick Sang who will become and remain his mentor to this day.

In 2002, Kipchoge stood out at the world cross-country championships in Dublin, finishing 5th in the junior race. The following year will be exceptional for him. At the start of the season, he won first place at the junior cross world championships in Lausanne. In August, he took the top step of the 5000 meters podium at the Paris World Championships and at the end of the season, he won the gold medal in the 5000 meters at the IAAF World Finals.

Over the years, the world podiums will follow one another with a profusion of medals for Eliud Kipchoge. He took the first place on several occasions, at the Chicago Marathon in 2014, the Rotterdam Marathon in 2014, the London Marathon in 2015, 2016, 2018, 2019 and finally the Berlin Marathon in 2015, 2017 and 2018.

The native of kipsisiywa set no limits and achieved the feat of covering the distance of 42.2 km in less than 2 hours. Indeed, Kipchoge made history as the first athlete to complete a marathon with the historic time of 1:59:40 on October 12, 2019 in Vienna, Austria. Before him, no athlete had completed a marathon in less than 2 hours, and even if this record is not approved, it is a first in the world of athletics since scientific predictions spoke of 2023 for such a performance.

How did this athlete achieve such results?

Like most Kenyan athletes, Eliud Kipchoge trains by running for several hours a week. However, he has the particularity of running by increasing his speed gradually. He stays part of the year in his Kaptagat training camp at an altitude of 2500 m, where he trains in austere conditions, in the morning and in the afternoon. He alternates long-distance runs of 10-30km with sprints of 20km, covering about 250km per week. In his training program, he gives an important place to rest, reading and community life with other athletes, especially since he shares his room with another runner. He participates with them in the cows milking as well as in the domestic tasks.

Despite his fame and numerous trophies, Kipchoge lives modestly with his wife Grace Sugutt and his children not far from Kaptagat, in Eldoret. The fifth largest city in the country, Eldoret is considered the headquarters of the marathon in the world and has grown thanks to the thousands of dollars generated and invested by marathon runners.

The marathon world record holder wants to inspire many people and prove that no human being is limited. He intends to mark the world more by offering with his sports brand, equipment more suited to athletes.

January 25 . 3 min . by Francine Mengue Community story


Eliud Kipchoge est double champion olympique du marathon, et détient le record du monde de la discipline, obtenu le 16 décembre 2018 à Berlin. Il a été vainqueur 19 fois toutes compétions confondues et est monté sur le podium 11 fois sur les 12 courses de fond de plus de 26 km qu’il a parcouru.

Né le 5 novembre 1984 à Kapsisiywa au Kenya, Kipchoge est le cadet d’une fratrie de 5 enfants. Orphelin de père et élevé par sa mère, il livrait du lait à vélo et parcourait plusieurs kilomètres en courant pour se rendre à l’école.

A l'age de 16 ans alors qu'il participe à une compétition locale, il fait la rencontre de Patrick Sang, son compatriote médaillé du 3000 mètres steeple lors des jeux olympiques de Barcelone en 1992. Quelques mois plus tard, il rejoint le centre d’entraînement de Kaptagat dirigé par Patrick Sang qui deviendra et restera son mentor jusqu'à ce jour.

En 2002, Kipchoge se fait remarquer aux championnats du monde de cross-country de Dublin, arrivé en 5ème position de la course junior. L’année suivante sera exceptionnelle pour lui. Il s’offre en début de saison la première place aux championnats du monde junior de cross à Lausanne. En août, il occupe la première marche du podium des 5000 mètres aux championnats du monde de Paris et en fin de saison, il s’octroie la médaille d’or des 5000 mètres de la finale mondiale de l’IAAF.

Au fil des années, les podiums mondiaux vont se succéder avec une profusion de médailles pour Eliud Kipchoge. Il occupe la première place à plusieurs reprises, au Marathon de Chicago en 2014, au Marathon de Rotterdam en 2014, au Marathon de Londres en 2015, 2016, 2018, 2019 et enfin au Marathon de Berlin en 2015, 2017 et 2018.

Le natif de kipsisiywa ne se fixe aucune limite et a réalisé l’exploit de parcourir la distance de 42.2 km en moins de 2 heures. En effet, Kipchoge est entré dans l’histoire comme le premier athlète à terminer un marathon avec le chrono historique de 1h59 min 40 secondes le 12 octobre 2019 à Vienne en Autriche. Avant lui, aucun athlète n’avait bouclé un marathon en moins de 2 heures, et même si ce record n’est pas homologué, c’est une première dans le monde de l’athlétisme puisque les prédictions scientifiques parlaient de 2023 pour une telle performance.

Comment cet athlète a-t-il fait pour obtenir de tels résultats ?

Comme la plupart des athlètes kényans, Eliud Kipchoge s’entraîne en courant plusieurs heures par semaine. Cependant, il a la particularité de courir en augmentant sa vitesse de manière progressive. Il séjourne une partie de l’année dans son camp d’entraînement de Kaptagat à 2500 m d’altitude, où il s’entraîne dans des conditions austères, le matin et l’après-midi. Il alterne des courses de longue distance de 10 à 30 km avec des courses de vitesse de 20 km, parcourant environ 250 km par semaine. Dans son programme d’entraînement, il accorde une place importante au repos, à la lecture et à la vie communautaire avec les autres athlètes d’autant plus qu’il partage sa chambre avec un autre coureur. Il participe avec eux à la traite des vaches ainsi qu’aux tâches domestiques.

Malgré sa renommée et ses nombreux trophées, Kipchoge vit modestement avec son épouse Grace Sugutt et ses enfants pas loin de Kaptagat, à Eldoret. Cinquième ville du pays, Eldoret est considérée comme le siège du marathon dans le monde et s’est développée grâce aux milliers de dollars générés et investis par les marathoniens.

Le détenteur du record du monde du marathon souhaite inspirer de nombreuses personnes et prouver qu’aucun être humain n’est limité. Il compte davantage marquer le monde en proposant avec sa marque de sport, des équipements plus adaptés aux athlètes.


Share on



More stories

































Privacy policy