It is our mission to promote black people's initiatives that challenge the status quo YouTube


picture
Photo by Curology - Unsplash.com

When in 2001, an 18-year-old Agbani Darego clinched the Miss World title, it was hardly believable. Both home and abroad, people were thrown into great jubilation.

Born on the 22nd of December, 1982, in Rivers State, Nigeria, Agbani Darego, is a Nigerian model and beauty queen, who is best known as the first indigenous African to win Miss World. Although three past winners, Penelope Coelen, Anneline Krien, and Antigone Costanda were of South African and Egyptian descents respectively, they had European and Greek origins. Darego is the first native African to win the title.

Before then, she didn’t have it too easy in her childhood, after losing her mother to breast cancer at a very young age. She revealed that it was this singular experience that prepared her for the tough challenges ahead of her. From her teens, she had always longed to be a model. She auditioned for the M-Net Face of Africa modeling competition, although she didn’t emerge as a winner. But this didn’t discourage her. After her secondary school education, she attended the University of Port Harcourt, where she was studying Computer Science and Mathematics.

In 2001, she contested in, and won the beauty pageant, Most Beautiful Girl in Nigeria, which qualified her to represent the country in the world’s largest beauty pageants, Miss Universe and Miss World. When she contested for Miss Universe, she came 7th out of the top 10, and many are of the opinion that it was because she chose to appear in a modest maillot, instead of a bikini like the others, for a swimsuit competition. However, she had already made her mark, and was gradually becoming a popular name in the world of beauty.

In November, 2001, she received the highly-coveted Miss World crown, worth millions of dollars, after getting to the top five and answering the question the judges posed to her. She was asked, “In this men’s world, what do you think you can change which men cannot?” She replied, “First of all, I entered Miss World competition because I know it’s a very charitable organization. In this men’s world, if there’s anything I can do and be, is to help the less privileged in the society, because I really really want to give them as much help I can give. I love helping the needy at whole times, and have a great love for humanity that has helped me to be the best I can be and to help everyone in need.” This was the answer that did the magic for the judges, that fateful day in the 51st Miss World Pageant, held in Sun City Entertainment Centre, South Africa.

Her victory was widely celebrated, and during her one-year tenure, she went on numerous goodwill trips, featured in scheduled appearances on behalf of the pageant, and received various deals and honorary conferment. She was conferred with the title of Member of the Federal Republic (MFR) of Nigeria, an honorary chieftaincy title by the Council of Chiefs in Lagos, which made her the youngest chief at the time. She became the Face of Arik Air, modeled for big brands such as Christian Dior, graced the covers of Elle, Cosmopolitan, Vogue, and other prestigious magazines. She also served as a judge for subsequent beauty pageants, for instance the Miss England 2002, Model Look Nigeria 2012/2014, Miss World 2014, among others. She also launched a style and fashion reality TV show, “Stylogenic” on Nigeria TV, and her denim range, AD by Agbani Darego. She’s also a proud wife and mother.

Agbani Darego set a precedent for the appreciation of slim, dark beauties, and above all, intelligence. Every slim, dark girl was nicknamed “Agbani”, and her name still remains one that brings up an image of grace and beauty, each time it is mentioned.

February 9 . 4 min . by Obiahu Blessing Community story


Quand en 2001, Agbani Darego, 18 ans, a décroché le titre de Miss Monde, c'était à peine croyable. Tant au pays qu'à l'étranger, les gens ont été plongés dans une grande liesse.

Née le 22 décembre 1982 dans l'État de Rivers, au Nigeria, Agbani Darego est une mannequin et reine de beauté nigériane, surtout connue comme la première Africaine autochtone à avoir remporté Miss Monde. Bien que trois anciennes lauréates, Penelope Coelen, Anneline Krien et Antigone Costanda étaient respectivement d'origine sud-africaine et égyptienne, elles avaient des origines européennes et grecques. Darego est la première Africaine native à remporter le titre.

Avant cela, elle n'avait pas eu une enfance facile, après avoir perdu sa mère d'un cancer du sein à un très jeune âge. Elle a révélé que c'était cette expérience singulière qui l'avait préparée aux défis difficiles qui l'attendaient. Depuis son adolescence, elle a toujours rêvé d'être mannequin. Elle a auditionné pour le concours de mannequins M-Net Face of Africa, bien qu'elle n'en soit pas ressortie gagnante. Mais cela ne la découragea pas. Après ses études secondaires, elle a fréquenté l'Université de Port Harcourt, où elle étudiait l'informatique et les mathématiques.

En 2001, elle a participé et remporté le concours de beauté de la plus belle fille du Nigeria, qui l'a qualifiée pour représenter le pays dans les plus grands concours de beauté du monde, Miss Univers et Miss Monde. Lorsqu'elle a concouru pour Miss Univers, elle est arrivée 7ème du top 10, et beaucoup pensent que c'est parce qu'elle avait choisi d'apparaître dans un maillot modeste, au lieu d'un bikini comme les autres, à l'épreuve des maillots de bain. Cependant, elle avait déjà fait sa marque et devenait peu à peu un nom populaire dans le monde de la beauté.

En novembre 2001, elle a reçu la couronne très convoitée de Miss Monde, d'une valeur de plusieurs millions de dollars, après s'être classée parmi les cinq premières et avoir répondu à la question que les juges lui ont posée. On lui a demandé : « Dans ce monde d'hommes, que pensez-vous que vous pouvez changer et que les hommes ne peuvent pas ? » Elle a répondu : « Tout d'abord, j'ai participé au concours Miss Monde parce que je sais que c'est une organisation vraiment caritative. Dans ce monde d'hommes, s'il y a quelque chose que je peux faire et être, c'est aider les moins privilégiés de la société, parce que je veux vraiment leur donner autant d'aide que possible. J'aime aider les nécessiteux à tout moment et j'ai un grand amour pour l'humanité qui m'a aidée à être le meilleur possible et à aider tous ceux qui en ont besoin. » C'est la réponse qui a opéré la magie pour les juges, ce jour fatidique du 51ème concours de Miss Monde, qui s'est tenu au Sun City Entertainment Centre en Afrique du Sud.

Sa victoire a été largement célébrée et, au cours de son mandat d'un an, elle a effectué de nombreux voyages de bonne volonté, a participé à des apparitions programmées au nom du concours et a reçu diverses offres et distinctions honorifiques. Elle a reçu le titre de membre de la République fédérale (MFR) du Nigéria, un titre honorifique de chefferie par le Conseil des chefs de Lagos, ce qui faisait d'elle la plus jeune chef à l'époque. Elle est devenue le visage d'Arik Air, a modelé pour de grandes marques telles que Christian Dior, a fait la couverture de Elle, Cosmopolitan, Vogue et d'autres magazines prestigieux. Elle a également été juge pour des concours de beauté ultérieurs, par exemple Miss Angleterre 2002, Model Look Nigeria 2012/2014, Miss Monde 2014, entre autres. Elle a également lancé une émission de télé-réalité sur le style et la mode, "Stylogenic" sur Nigeria TV, et sa gamme de jeans, AD by Agbani Darego. Elle est aussi une fière épouse et mère.

Agbani Darego a créé un précédent pour l'appréciation des beautés minces et noires et, surtout, de l'intelligence. Chaque fille mince et noire était surnommée "Agbani", et son nom reste celui qui évoque une image de grâce et de beauté, chaque fois qu'il est mentionné.


Share on



More stories

































Privacy policy