It is our mission to promote black people's initiatives that challenge the status quo YouTube


picture
Photo by Praveen Thirumurugan - Unsplash.com

The story of Tani Adewumi is like a fairy tale and could have started with, once upon a time, a Nigerian child who took refuge in the United States...

On May 1, 2021, Adewumi became, at the age of 10, the 28th youngest person in history to obtain the title of National Chess Master in the United States. It is a feat for this young boy since only a few experienced players manage to win this title awarded by the American Chess Federation. The success story of this rising star in the world of chess began, however, thousands of kilometers from the United States.

Indeed, the second son of Oluwatoyin Kuburat and Kayode James Adewumi was born on September 3, 2010 in Nigeria. His father Kayode owned a thriving printing press and his mother Oluwatoyin was an accountant in a bank. He left his native country for the country of Uncle Sam at the age of 7 with his family, fleeing abuses and threats from the terrorist and islamist organization Boko Haram.

The Adewumi family first arrived in Dallas before ending up in New York. They moved to a homeless shelter in Manhattan and put Tanitoluwa at PS 116 Elementary School thanks to Philip Falayi, a pastor from Queens. To support his family, Kayode does odd jobs and his wife works as a cleaner. So far, it's a banal story of immigrants in the United States, but the hobby of the youngest of the family will change the course of things and offer an extraordinary destiny to this Nigerian family.

In his school, Tanitoluwa discovered the game of chess and quickly became passionate about this board game between two players on either side of a chessboard. He expressed the desire to join the school chess club run by Russell Makofsky, but the fees charged were exorbitant for the family that cannot afford to pay them. Oluwatoyin decided to present the family's situation to the club manager who graciously agrees to welcome Tanitoluwa into his club.

The little boy spent hours learning the puzzle and strategy game. His playing technique thus attracted the attention of Russel Makofsky who detected his potential and allowed him to take part in school tournaments.

In 2019 in Saratoga Springs, he participated in the 52nd annual New York School Championships. After five wins, one draw and no losses, he won his first tournament at the age of 8, just one year after his chess debut.

Reported in the New York Times by Nicholas Kristof, the story of the young prodigy made headlines and touched many people in the country and around the world. Tanitoluwa's victory and quality of play are hailed by chess personalities such as Gary Kasparov, former world chess champion. He is even invited to Harlem by Bill Clinton, former American President.

In a burst of solidarity, several people started to mobilize in order to support Tanitolowa and his family, in particular via the GoFundMe. Donations of different kinds were made to the Adewumi family, a car, scholarships, housing offers and free assistance from lawyers specializing in immigration and asylum applications. However, the family chose to leave Tanitolowa at his then school where he discovered chess and opted for a modest two-bedroom house.

Faithful to its Christian values, the Adewumi family decided to pay tithing with part of the funds collected and created with the remaining part, the foundation Tanitoluwa Adewumi with the slogan "share with those who need it". This foundation encourages children to become excellent at playing chess, supports poor families and helps refugees without forgetting the homeless.

In May 2021, Adewumi defied all odds by beating experienced players of all ages and winning the title of level 5 national chess master. Today, he aims to become the youngest chess grandmaster in history and trains 2-3 times a week with chess grandmaster Giorgi Kacheishvili.

"We believe Tani is one of the fastest players to reach master rank," said Daniel Lucas, a spokesman for US Chess. "Most chess players who become masters start playing at the age of five or six, so it speaks to his level of prodigy and natural skill."

The journey of the Adewumi family, who now lives on Long Island, inspires in more ways than one, because it is a concentrate of work, effort, determination, perseverance, solidarity and faith. It's a story worthy of a bestseller to adapt on the screen. Moreover, Paramount Pictures bought the rights to his story after the April 2020 release of the biography, “My Name is Tani” written by the Adewumi couple.

February 22 . 4 min . by Francine Mengue Community story


L’histoire de Tani Adewumi s’apparente à un conte de fée et aurait pu commencer par, il était une fois, un enfant nigérian réfugié aux Etats-Unis.

Le 1er mai 2021, Adewumi est devenu à 10 ans, la 28e personne la plus jeune de l’histoire à obtenir le titre de Maître national des échecs aux Etats-Unis. C’est un exploit pour ce jeune garçon puisque seuls quelques joueurs expérimentés réussissent à décrocher ce titre décerné par la fédération américaine des jeux d’échecs. La success story de cette étoile montante du monde des échecs débute pourtant à des milliers de kilomètres des Etats-Unis.

En effet, le deuxième fils de Oluwatoyin Kuburat et Kayode James Adewumi est né le 3 septembre 2010 au Nigéria. Kayode son père était propriétaire d’une imprimerie florissante et sa mère Oluwatoyin était comptable dans une banque. Il quitte son pays natal pour le pays de l’oncle Sam à l’âge de 7 ans en compagnie de sa famille, fuyant les exactions ainsi que les menaces de l’organisation terroriste et islamiste Boko Haram.

La famille Adewumi arrive d’abord à Dallas avant de se retrouver à New York. Elle s’installe dans un refuge pour sans-abri à Manhattan et scolarise Tanitoluwa à l’école primaire PS 116 grâce à Philip Falayi, un pasteur du Queens. Pour subvenir aux besoins de sa famille, Kayode fait de petits boulots et son épouse travaille comme femme de ménage. Jusqu’ici, c’est une histoire banale d’immigrés aux Etats-Unis, mais le passe-temps du cadet de la famille va changer le cours des choses et offrir un destin hors du commun à cette famille nigériane.

Dans son école, Tanitoluwa découvre le jeu d’échecs et se passionne très vite pour ce jeu de société qui oppose deux joueurs de part et d’autre d’un échiquier. Il émet le désir de rejoindre le club d’échecs de l’école dirigé par Russell Makofsky, mais les frais exigés sont exorbitants pour la famille qui n’a pas les moyens de les régler. Oluwatoyin décide de présenter la situation de la famille au directeur du club qui accepte gracieusement d'accueillir Tanitoluwa dans son club.

Le petit garçon passe des heures à apprendre le jeu de réflexion et de stratégie. Sa technique de jeu attire ainsi l’attention de Russel Makofsky qui détecte son potentiel et lui permet de prendre part à des tournois scolaires.

En 2019 à Saratoga Springs, il participe à la 52e édition des championnats scolaires annuels de New York. Au terme de cinq victoires, un nul et aucune défaite, il remporte son premier tournoi à 8 ans, un an seulement après ses débuts dans le jeu d’échecs.

Relatée dans le New York Times par Nicholas Kristof, l’histoire du jeune prodige fait la une et touche de nombreuses personnes dans le pays et dans le monde. La victoire et la qualité de jeu de Tanitoluwa sont saluées par des personnalités du milieu d’échecs à l’instar de Gary Kasparov, ancien champion du monde d’échecs. Il est même invité à Harlem par Bill Clinton, ancien Président des Etats-Unis.

Dans un élan de solidarité, plusieurs personnes se mobilisent pour soutenir Tanitolowa et sa famille notamment via le site GoFundMe. Des donations de différente nature sont faites à la famille Adewumi, une voiture, des bourses d’études, des offres de logements et une assistance gratuite d’avocats spécialisés dans l’immigration et les demandes d’asile. Cependant, la famille choisie de laisser Tanitolowa dans son école actuelle où il a découvert les échecs et opte pour une maison modeste de deux chambres.

Fidèle à ses valeurs chrétiennes, la famille Adewumi décide de payer la dîme avec une partie des fonds collectés et crée avec l’autre partie la fondation Tanitoluwa Adewumi avec pour slogan « partager avec ceux qui en ont besoin ». Cette fondation encourage les enfants à devenir excellents par le jeu d’échecs, soutient les familles démunies et aide les réfugiés sans oublier les sans-abris.

En mai 2021, Adewumi défie tous les pronostics en battant des joueurs expérimentés de tout âge et remporte le titre de maître national d’échecs de niveau 5. Aujourd’hui, il ambitionne de devenir le plus jeune grand maître d’échecs de l’histoire et s’entraîne 2 à 3 fois par semaine avec le grand-maître d’échecs, Giorgi Kacheishvili.

« Nous pensons que Tani est l’un des joueurs les plus rapides à atteindre le rang de maître », a déclaré Daniel Lucas, un porte-parole de la Fédération américaine des échecs. « La plupart des joueurs d’échecs qui deviennent maîtres commencent à jouer à l’âge de cinq ou six ans, donc cela témoigne de son niveau de prodige et de ses compétences naturelles. »

Le parcours de la famille Adewumi qui vit maintenant à Long Island inspire à plus d’un titre, car c’est un concentré de travail, d’efforts, de détermination, de persévérance, de solidarité et de foi. C’est une histoire digne d’un best-seller à adapter à l’écran. D’ailleurs, Paramount Pictures a acheté les droits de son histoire après la sortie en avril 2020 de la biographie, « My Name is Tani » écrit pas le couple Adewumi.


Share on



More stories

































Privacy policy